Une marque de prêt-à-porter, c’est avant tout une histoire. Celle de Coco Frio commence entre le nord de la France, les Abruzzes et la Sicile. Des régions que tout opposent a priori et qui pourtant ont en commun des valeurs telles que la générosité, la solidarité, le partage, la bienveillance. Autant de qualités que je cherche à retranscrire aujourd’hui à travers les maillots de bain Coco Frio.

Dès l’enfance, je me passionne pour la mode : je passe tous mes étés en Italie, et c’est sur la terre de mes origines que j’organise mes premiers défilés dès l’âge de 13 ans. Pas de mannequins sous la main ? Peu importe, ce seront mes cousins qui serviront de modèles et sur lesquels je peaufine déjà mes créations. Au fur et à mesure des étés, la passion se développe et je ne perd jamais de vue mon objectif.

Après le lycée, je suis admise à l’école Duperré où j’étudie durant quatre ans et j’obtiens ma licence en stylisme de mode. À la suite de mes études j’intègre l’atelier de haute couture du créateur Giambattista Valli en tant que coordinatrice de collections, j’y resterais trois ans, c’est là que j’ai tout appris. Un passage au sein de l’atelier du créateur Zuhair Murad me permet également de finaliser mon expérience.

Mais le goût de l’entrepreneuriat ne me quitte jamais. En 2015 c’est sur une plage de Sicile que me vient l’idée Coco Frio. C’est l’envie avant toute chose de créer une marque qui porte en elle le goût de l’été, la joie des vacances, la douceur de paresser sur une plage, d’être entouré des gens qu’on aime, tout en respectant une démarche eco-responsable. C’est ainsi qu’au début de l’année 2016 je quitte la maison Valli et je décide de me lancer dans l’aventure Coco Frio.

Déterminée et passionnée, la première collection Coco Frio sortira l’été 2018 et rencontrera rapidement un vif succès. La deuxième collection, l’été 2019, s’enrichit et se développe : les maillots iconiques sont réédités dans de nouveaux motifs et coloris, et des pièces inédites viennent agrémenter la collection. Tout en m’adaptant à l’expérience de la première saison et aux retours de mes clientes Coco Frio, je ne perd jamais de vue les valeurs qui me tiennent à coeur et dans lesquelles j’ai fondé la marque.

La dolce vita en héritage, c’est un mélange de gâteaux à la ricotta et d’arancini, du sens de la famille, du respect d’autrui et de l’élégance à l’italienne. L’influence de mes grands-parents imprègne la marque Coco Frio : ils m’ont transmis, avant toute chose, l’importance de profiter de la vie, de se réjouir des bonheurs du quotidien, de faire attention à soi et aux autres.

Je trouve également mon inspiration à travers les personnages des films de Federico Fellini, Michelangelo Antonioni ou Luchino Visconti. De Monica Vitti à Sophia Loren, de Claudia Cardinale à Anita Ekberg. Car Coco Frio, c’est aussi un hommage aux femmes : indépendantes, élégantes, audacieuses, sûres d’elles et qui prennent leur vie en main. C’est une volonté de créer, à leur image, des maillots de bain à la fois élégants et confortables dans lesquels elles se sentent à l’aise. Enrichie de mon expérience dans les maisons de haute couture qui m’ont appris l’importance de la précision, de l’artisanat et du respect des matières, Coco Frio met un point d’honneur à proposer des maillots de bain aux coupes et finitions parfaites. Comme le dit Coppola “en Sicile, les femmes sont plus dangereuses que les coups de fusil.” Elles le sont encore plus en maillots de bain Coco Frio.